93. Le Maître des Marionnettes / Xì mèng rén shēng (1993)

indexSynopsis :Li Tian-Lu, célèbre marionnettiste taïwanais, raconte sa vie et son parcours.

Ce qui marque dans le Maître des Marionnettes, c’est la beauté du film. Chaque détail, chaque scène, chaque plan est étudié afin de rendre une sorte de perfection. Cela est d’autant plus flagrant lors des scènes de marionnettes. Les plans sont fixes et le champ de caméra est restreint ce qui donne l’effet d’un cadre ou plus exactement du cadre du théâtre de marionnettes.

Par contre, l’histoire en elle-même ne m’a passionnée plus que ça. Hou Hsiao-hsien raconte de deux manières l’histoire de Li Tian-Lu : une par la fiction qu’il crée et l’autre par l’interview de ce dernier. L’interview m’a relativement intéressé, les brides de l’histoire personnelle du marionnettiste se fondent dans l’histoire de Taïwan. Par contre, la partie fiction est très lente et très sombre. Et quelque peu ennuyante.

Note : 5 /10 – Pas convaincue.

RDV pour le prochain film : Les Fraises Sauvages  (Ingmar Bergman, 1957)

Fiche technique

Réalisation : Hou Hsiao-hsien

Pays d’origine : Taïwan

Durée : 142 minutes

Acteurs/Actrices : Li Tian-lu, Lim Giong

Récompenses : Prix du jury au Festival de Cannes en 1993

Lien IMDB

Cliquez ici pour découvrir le projet

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *