89. Planète Interdite / Forbidden Planet (1956)

 planete_interdite,2Synopsis : Le commandant Adams et son équipage se pose sur la planète Altaïr 4 pour secourir un équipage dont nous n’avons plus de nouvelles depuis 19 ans. Sur place, il ne reste que le docteur Morbius et sa fille Altaïra.

Je ne connaissais pas du tout ce film ni même en avait déjà entendu parlé. Pourtant, il s’agit du premier film de science-fiction en couleurs et en cinémascope. Adapté de La Tempête de William Shakespeare, Planète Interdite est le précurseur d’une certaine idée de la science-fiction : celle des robots et des civilisations perdues.

Sur la planète Altaïr 4 a autrefois vécu une civilisation infiniment supérieure intellectuellement à la notre. Le docteur Morbius étudie depuis son arrivée les équipements et la technologie de ce peuple disparu. Quand arrive notre équipage, dirigé par le brillant Leslie Nielsen (si on m’avait dit que j’écrirai cette phrase un jour!), il ne reste plus que le professeur et sa fille. Le reste de l’expédition ayant été décimé par un monstre invisible.

Selon moi, la clé du scénario, le monstre invisible qui va réapparaître avec l’arrivée de l’équipage, est peut-être l’une des plus brillantes de l »histoire du cinéma. Ce dénouement fait d’ailleurs beaucoup penser au Monde des A de Van Voght.

Et puis, il y a Robby le Robot, personnage clé du film. Robby remonta les Champs-Elysées à la sortir du film en France. Ce robot symbolise un futur imagé de l’époque au même titre que la soucoupe pour aller dans l’espace, les armes à rayons. Tout ce futur (ainsi que le monstre invisible) a bénéficié de ce qui se fait de mieux en effets spéciaux pour l’époque. Pour le plaisir et pour vous donner envie, une petite scène :

Mention spécial d’ailleurs pour la musique, pour la première fois électronique.

Note : 8 /10 – Une vraie découverte.

RDV pour le prochain film : Shine (Scott Hicks, 1996)

Fiche technique

Réalisation : Fred McLeod Wilcox

Pays d’origine : Etats-Unis

Durée : 98 minutes

Acteurs/Actrices : Walter Pidgeon, Anne Francis, Leslie Nielsen

Lien IMDB

Cliquez ici pour découvrir le projet

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.