58. Henry: Portrait of a Serial Killer / Henry, portrait d’un serial killer (1986)

henrySynopsis : Otis et Henry se sont connus en prison et habite désormais ensemble à Chicago. Becky, la soeur de Otis, vient s’installer avec eux. Ni le frère ni la soeur ne savent que Henry est un sérial killer. Becky va tomber amoureuse du tueur et Otis va s’initier au meurtre par lui.

John McNaughton (le réalisateur de Sexcrimes pour les amateurs) s’inspire pour son premier film de la vie et des témoignages de Henry Lee Lucas, un sérial killer qui tua au moins 200 personnes dans les années 70. Il en ressort un film étrange, captivant mais pas extraordinaire pour autant.

Si vous aimez le machiavélisme du Silence des Agneaux, vous risquez d’être déçu. Vous n’apprendrez rien sur Henry, sur son histoire, sur son passé ou sur sa vie. Le réalisateur choisit de nous présenter un psychopathe à un instant X. En plus, Henry n’a visiblement pas de mobile. Il tue pour tuer. Le film démarre d’ailleurs sur un enchaînement de toutes petites scènes de cadavres, comme semés par Henry sur sa route. Filmé à la manière d’un documentaire, John McNaughton cherche à plonger le spectateur dans une vérité glacée et crue. Les scènes de meurtre sont très trash et assez gore justement par cette réalisation en 16mm documentaire. La vraie bonne idée du scénario est le personnage féminin, qui s’accroche à ce tueur, ne se doute de rien. J’ai trouvé à contrario que la fausse bonne idée est le passage initiatique d’Otis. On ne croit pas vraiment à ce duo. Trop improbable et trop attendu à la fois. Tout comme la fin du film par ailleurs.

Note : 7/10 – A voir à l’occasion.

RDV pour le prochain film : Le Criminel (Orson Welles, 1946)

Fiche Technique

Réalisation : John McNaughton

Pays d’origine : Etats-Unis

Durée : 83 minutes

Acteurs/Actrices : Michael Rooker, Tom Towles, Tracy Arnold

Lien IMDB

Cliquez ici pour découvrir le projet

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.