45. Vargtimmen / L’Heure du Loup (1968)

L-Heure-du-loup-copie-1Synopsis : Alma et Johan, artiste peintre, s’installe sur une île. Un jour, Alma ouvre le journal intime de Johan.

Le premier film d’Ingmar Bergman de la liste (et il y en a beaucoup) et une découverte pour ma part.

Malgré des longueurs et même un style assez lent, caractéristique du réalisateur, le sujet même du film, le délitement d’un couple, et le traitement que Bergman en fait, m’a laissé une très forte impression.

Le film s’ouvre sur Alma, interprétée par Liv Ullmann, la même actrice que dans Persona, qui se place immédiatement en narratrice. C’est son point de vue que nous suivrons tout au long du film. Cependant, elle n’est pas le personnage principal. En effet, toute l’action est structurée autour du personnage de Johan (interprété par Max Von Sydow, dont j’aurai l’occasion de reparler, et pas que pour l’Exorciste). Johan est un artiste en mal de création, en manque d’inspiration et surtout manque d’équilibre psychologique. Et c’est à travers les angoisses, les fantasmes et les coup de folie de l’artiste que le couple va se déchirer.

Durant tout le film, Bergman joue avec les notions de rêve et de réalité pour les faire se confondre. Dès le début du récit, Alma nous conte qu’une vieille femme est venue à elle pour lui dire où se trouvait le journal intime de Johan. Est-ce un fantasme ou une manipulation ? Et c’est à travers ce journal que Alma va découvrir son mari sous un nouveau jour. Elle comprendra peut-être mieux ses angoisses mais cela les éloignera encore plus. S’ajoute à cette lecture, la torture psychologique menée par les habitants du château de l’île, les von Merkens, et leurs amis, qui forment une bande effrayante. Cette torture est ouvertement assumée et se matérialise sous deux angles qui se mêlent en créant le noeud de l’histoire : l’angle artistique et l’angle amoureux.

Tout d’abord, l’angle artistique. Bergman, tout comme d’autres réalisateurs « surréalistes » et notamment David Lynch, ne considère l’art qu’à travers la folie. Cette folie créatrice est selon moi flagrante dans la scène du manoir, où Johan se fait maquiller, et dans la scène du meurtre de l’enfant. La scène du meurtre est très clairement un fantasme personnel de l’artiste, morbide et destructeur, montrant largement la descente aux enfers de Johan. Elle est certainement à mettre en écho avec le souvenir d’enfance que Johan partage avec Alma, souvenir angoissant et violent. La scène du maquillage est davantage un fantasme commun, une vision de la torture subie. Dans le château, Johan va se faire humilier par toute la bande jusqu’à perdre complètement pied.

Ensuite, l’angle amoureux. Dans les fantasmes de Johan, comme dans la réalité, un personnage apparaît pour venir détruire le couple : Veronica Vogler. Ancienne amante de Johan, elle est l’ex-petite amie omniprésente. Sensuelle, sexuelle, fantasmagorique et surtout muse, elle est l’inverse d’Alma, personnage réaliste, sûre, droit. L’apparition de Veronica dans la vie d’Alma joue un rôle réel sur le couple. Qui est-elle ? Quelle est son histoire ? Quel rôle a-t-elle joué exactement dans la vie de Johan ? Ces questions sautent à la figue d’Alma pour la torturer, sous le regard de la bande déstructrice.

Finalement, l’heure du loup, cet instant angoissant de la nuit où tout se confond, où les démons ressurgissent, gagnera la bataille pour faire sombrer l’artiste. La narration reprend, par le récit d’Alma, pour interroger le spectateur sur l’amour face à la folie, sur la réalité face à la création. Et surtout sur la barrière entre rêve et réalité.

Note : 7/10 – Parce que c’est un peu lent quand même….

RDV pour le prochain film : Monsieur Verdoux (Charlie Chaplin, 1947)

Fiche Technique

Réalisation : Ingmar Bergman

Pays d’origine : Suède

Durée : 90 minutes

Acteurs/Actrices : Max von Sydow, Liv Ullmann

Lien IMDB

Cliquez ici pour découvrir le projet

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.