17. La Soupe au Canard / The Duck Soup (1933)

La soupe au canard

Synopsis : Freedonia est un pays en faillite. Pour rétablir la situation, Rufus T. Firefly est nommé président. Mais ses gaffes vont mener à la guerre avec le pays voisin, la Sylvania

Mon premier film des Marx Brothers. Je ne peux m’empêcher d’avoir une pointe de déception. Même si j’ai toujours eu du mal avec l’humour « gaffes et bévues » américain, je m’attendais à davantage de finesse dans l’humour.

Je ne dirai pas que j’ai passé un mauvais moment devant ce film mais plutôt que j’ai passé un moment. Les gags tout comme le jeu d’acteurs sont un peu trop lourds pour moi. Le plus gros reproche que je ferai au scénario c’est le manque complet de crédibilité. L’absurdité est beaucoup trop poussé à mon sens et ne fait de ce film qu’une suite de gags. L’exemple le plus flagrant est une scène avec le limonadier qui n’a aucun rapport avec l’histoire même si le gag est plutôt réussi. A l’inverse, le gag du miroir par exemple (je vous met la vidéo dessous) reste un bon moment de rigolade.

Cependant, je me pose quand même la question de l’époque. La soupe au canard m’a beaucoup fait pensé à Bananas de Woody Allen. Film que j’ai adoré car l’époque, les dictatures et l’armée telles qu’elles étaient évoqués me parlaient beaucoup plus de dans La Soupe au Canard. Est-ce qu’en 1933 la critique faite de l’armée et de la guerre dans ce film a choqué ?

Un deuxième film des Marx Brothers est dans la liste, Une nuit à l’opéra, qui me permettra peut être de revenir sur mon jugement.

Note : 5 / 10 – L’humour absurde a ses limites.

RDV pour le prochain film : Règlements de comptes à OK Corral (John Sturges, 1957)

Fiche Technique

Réalisation : Leo McCarey

Pays d’origine : Etats-Unis

Durée : 70 minutes

Acteurs/Actrices : Groucho Marx, Harpo Marx, Chico Marx, Zeppo Marx

Lien IMDB

Cliquez ici pour découvrir le projet

Lien pour marque-pages : Permaliens.

2 Commentaires

  1. C’est un appeau le choix de ce film…

    Pas faire de mal aux coins-coins !

    M’enfin.

    • C’est pour compenser le repas du Réveillon sans magret !

      Je te rassure, tu peux quand même regarder ce film, je te jure qu' »aucun animal n’a été tué pendant le tournage ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.